Annie & les flûtes

Depuis toujours, Annie s’intéresse à des flûtes « différentes ».

D’abord à la flûte baroque, depuis ses études au CNSM de Lyon et à une époque où cela était encore très marginal (elle était obligée de se cacher pour aller participer aux projets des classes de clavecin…).

Dans les années 80, elle a l’occasion d’assister à une conférence de Charles Tripp, monsieur déjà âgé à l’époque, musicologue passionné par les flûtes du monde, possédant une collection impressionnante de flûtes de tous les continents… Elle est subjuguée… Mais la vie professionnelle dense, la vie de famille (Annie a 4 enfants, dont 3 sont musiciens professionnels), font que cet engouement reste en veilleuse pendant de nombreuses années.

C’est il y a quelques années, lors d’un voyage au Sénégal pour des raisons « familiales », que cette passion se réveille. Puis Annie doit jouer au Théâtre de l’Archipel, scène nationale de Perpignan, le 2ème Concerto pour piano de Philip Glass avec Nicolas Horvarth et l’Orchestre Symphonique Perpignan-Méditerranée où elle est flûte solo sous la direction de Daniel Tosi. Lorsqu’elle reçoit la partition, elle découvre que le 2ème mouvement est pour « Native American Flute » (avec un « à-défaut » de flûte en sol). Elle se renseigne, trouve un luthier en Provence : Laurent Saulnier qui accepte de la faire passer “en priorité ” au vu des circonstances et lui envoie immédiatement un instrument !

Elle travaille une semaine et propose à Daniel Tosi et Nicolas Horvarth de jouer le 2ème mouvement sur l’instrument souhaité par Philip Glass… ce qui est certainement une première en France !

À partir de ce moment, Annie se passionne pour les flûtes historiques et les flûtes du monde. Elle s’inscrit en flûtes à bec avec sa collègue Fanette Estrade pour approfondir sa connaissance des répertoires Renaissance et Moyen-Âge. Elle se procure de nombreuses flûtes qu’elle achète, qu’on lui donne ou prête, qu’on lui rapporte de différents pays… Avec l’aide de personnes rencontrées au gré de la vie, de nombreux CD et….. de Youtube et autre sites internet, elle reproduit ce qu’elle entend et joue de plusieurs de ces flûtes avec bonheur !

En mai 2018, elle crée avec Marie-Pierre Bichonnier, conteuse et plasticienne, le spectacle « Au Commencement était le Souffle », qui mêle récit et contes de différents pays sur le souffle et  l’origine du monde à des musiques utilisant de nombreuses flûtes différentes, en restant fidèle à l’esthétique de chacune. Ce spectacle a beaucoup de succès, le public en sort « ressourcé » suivant ses propres termes !

Annie propose aussi une Présentation-concert de ses flûtes historiques et de ses flûtes du monde. Cette présentation peut être adaptée à différents publics : « tout-public », enfants, public « spécialiste »…

En septembre 2019, elle ouvre au Conservatoire de Perpignan, une classe de « Pratique et culture des flûtes et des musiques du monde », classe qui a pour but d’initier un public musicien ou non (de nombreuses flûtes étant des instruments « intuitifs » pour lesquels il n’est pas nécessaire de lire la musique), notamment adultes et adolescents mais de tous âges à partir de 10 ans environ (suivant maturité et motivation) au jeu des flûtes qui sont possibles à jouer relativement facilement et à la connaissance culturelle des autres. Le contenu de ce cours sera adapté en fonction de nombreux paramètres : âges et demandes des élèves, découvertes d’Annie, disponibilité et prix des instruments…

En mars 2020, elle crée pour la première fois à Avignon « Siyotanka, le Bâton qui chante » conte musical autour des flûtes du monde avec participation des élèves des classes de flûtes initiés aux flûtes et aux musiques du monde (avec participation d’élèves des classes de percussions, guitare, art dramatique). 

Elle a enregistré une vidéo sur les flûtes du monde pour France-Musique.