Livre d’or

Témoignage d’Eve sur le conte musical tout public « Kokopelli »

« C’est toujours un plaisir immense d‘accueillir une artiste comme Annie. Générosité, talent et joie de vivre à partager ! Pour la 2ème fois, la commune de Serralongue a eu l’honneur d‘entendre et de voir sa magnifique collection de flûtes du monde. Son dernier conte musical « Kokopelli » est une sincère invitation au voyage temporel et géographique. Les grands comme les petits se sont laissés guidés par les mélodies anciennes. Bravo à l’artiste et un grand merci. »

Témoignage d’Hélène sur le conte musical tout public « Kokopelli »

« Kokopelli avait rendez-vous dans le Jardin de Montserrat à Campoussy le 6 août 2022.

Quel bonheur d’écouter Annie dans un lieu bucolique, partager sa passion, son savoir,
son amour des flûtes !

Un public nombreux et attentif, des plus jeunes aux plus grands…
Des sons doux, plus aigus, des chants d’oiseaux… une merveille.
À la fin de son conte Kokopelli, intarissable sur les flûtes, Annie a répondu avec plaisir à la curiosité du public toujours avec sa gentillesse et délicatesse habituelle.
Le bonheur de ce moment suspendu aux lèvres d’Annie a réjoui tout le monde.
Merci Annie pour ce merveilleux instant de vie. »

Témoignage de Henri et Josette sur « Siyotanka, le bâton qui chante »
(conte musical)

« Ce dimanche 20 mars 2022, à Montpellier, la Cité des Arts nous a présenté un conte musical qui nous a fait voyager autour du monde. Que de messages subliminaux nous ont été envoyés. La musique, langage cosmopolite porteuse d‘union, de paix et d’empathie pour ceux qui souffrent en Ukraine en particulier. Ces colombes brandies en silence sous des flocons de neige ont brisé l’émotion et provoqué un tonnerre d‘applaudissement pour les élèves interprètes guidés par Annie Ploquin-Rignol, auteur de ce merveilleux conte « Siyotanka », et Claire Sala, la réalisatrice de ce spectacle aidées bien sûr toutes deux par de talentueux comédiens et une régie émérite. Merci Annie Ploquin-Rignol. Vos flûtes nous ont enchantées. Merci Claire. Vos interprètes nous ont bluffés. Merci la musique qui fait du bien dans ce monde tourmenté. »

Témoignage de Lisa, professeur de flute à l’école de musique
de la Vallée de l’Hérault
sur « Siyotanka, le bâton qui chante »
(conte musical)

« Nous avons réalisé avec Annie Ploquin-Rignol le conte « Siyotanka le bâton qui chante » le 13 mars 2022. Ce projet reste inoubliable pour les élèves et les spectateurs ! Une expérience hors du commun où les élèves ont pu jouer différentes flûtes du monde et les garder pendant plusieurs semaines chez eux.  Merci Annie pour ce magnifique projet !!! Un hymne à la paix par la musique et un très beau moment partagé. »

Témoignage de Sandra, professeur de flûte dans le bassin d’Arcachon,
sur « Siyotanka, le bâton qui chante »
(conte musical)

« Annie est venue sur le bassin d’Arcachon pour animer des ateliers de flûte du monde
et réaliser avec 4 classes de flûte « Siyotanka, la bâton qui chante »
que nous avons joué en octobre 2021. 
Tous les élèves ont été conquis. Le conte est merveilleux, l’histoire a beaucoup plu
et touché les élèves. Annie est une personne en or, très pédagogue et professionnelle.
Les élèves ont adoré jouer des flûtes du monde sous son aile et ce souvenir restera gravé en eux. 
Quelques mois plus tard, une petite élève a même inventé un conte musical
en s’inspirant largement de « Siyotanka ».
Je recommande ce projet à tous les professeurs de flûte, pour eux et leurs élèves. 
Un grand merci Annie ! »

Témoignage de Caroline, entre deux weekend de « Siyotanka, le bâton qui chante »
(conte musical)

« Ce texte a vraiment une portée particulière en ce moment… J’ai hâte de le découvrir avec les musiques qui créeront je suis sûre beaucoup d’émotion. »

Témoignage de Caroline, professeur de flûte à l’École Départementale de Musique de la Charente, sur « Siyotanka, le bâton qui chante »
(conte musical)

« Nous avons accueilli Annie Ploquin Rignol et ses centaines de flûtes du monde pour donner naissance à un concert avec nos élèves plein de couleurs et de timbres magiques … Merci à eux et à tous ceux qui ont porté ce projet très réussi ! »

Témoignage de Didier, professeur de flûte au CRR d’Angoulême,
sur « Siyotanka, le bâton qui chante »
(conte musical)

« Quel plaisir de découvrir, d’écouter, de jouer ces flûtes du monde entier, symbole de la créativité et de paix dans le monde grâce au très beau conte Siyotanka écrit et réalisé par Annie Ploquin Rignol et son énergie débordante, de Vincent Choblet aux percussions, tous les élèves flûtistes et leurs professeurs des conservatoires de Charente ! »

Descriptif de « Souffle Créateur » (conférence interactive)
Festival de Musique Sacrée de Perpignan

« La passion d’Annie Ploquin-Rignol pour les flûtes du monde est un cadeau. En musique, elle nous fera faire découvrir certaines de ses flûtes et nous entraînera  dans des rituels et des fêtes de la Papouasie-Nouvelle-Guinée à Madagascar, du Mexique à la Cordillères des Andes, du Dakota à Bali, à travers les continents. Une conférence interactive, vivante, aux couleurs du monde et accessible à toute la famille, pour les petits et les grands. »

Descriptif de « Voyage au pays de Kokopelli » (conte musical)
Festival de Musique Sacrée de Perpignan

« Personnage imaginaire joyeux issu des anciennes croyances amérindiennes et symbole de la fertilité, de la joie, de la fête et de la longue vie, Kokopelli, joueur de flûte bossu sera est au centre de cette balade musicale. Avec passion, Annie Ploquin-Rignol rendra rend la vie aux histoires de graines, de plantes et d’oiseaux nichées dans les collections du Muséum d’Histoire naturelle issues de la mythologie »

Descriptif du concert « Souffle des étoiles : Multitude des musiques du monde »
Festival de Musique Sacrée de Perpignan

« Réunis par la passion des musiques spirituelles du monde, Valérie Dulac, Annie Ploquin-Rignol et Vincent Choblet ont créé le trio Sagrada Mundi pour nous convier à un voyage musical intemporel à travers le monde. Ce concert prendra sa respiration à la source des musiques traditionnelles africaines, amérindiennes, cubaines ou chinoises et des répertoires catalans, séfarades ou orientaux. La musique puisera dans cette multitude le souffle des étoiles et de l’amour sacré. »